• 1

    .

  • 2

    .

  • 3

    .

  • 4

    .

Copyright 2021 - Site des sœurs de l'Immaculée Conception PAO

Crainte d’une vente de faux vaccins contre le Covid-19 : La Douane de Fatick met en garde contre les vendeurs de rêves

 

Ce contexte de la pandémie du Covid-19 est un moment propice pour les contrebandiers. Aussi, profitant hier de la célébration de la Journée internationale des douanes, la cheffe de la Subdivision des douanes de Fatick a-t-elle mis en garde les populations contre de potentiels vendeurs de rêves. Le Lieutenant-colonel, Ndèye Fatou Ndiaye, a souligné la crainte que des personnes malintentionnées puissent être amenées à introduire dans notre pays des médicaments supposés pouvoir prévenir ou guérir cette maladie. Pire, ces gens véreux pourraient même, selon elle, proposer aux populations des soi-disant vaccins contre le Covid-19. C’est pourquoi, indique-t-elle, les administrations des douanes ont opté cette année pour une célébration dans la sobriété avec des messages axés sur un renforcement de la sensibilisation auprès des populations autour du thème : «Relance, renouveau résilience : la Douane au service d’une chaîne logistique durable.»
Revenant sur les saisies de produits prohibés opérées en 2020 par les unités de la Douane de la région de Fatick, la cheffe de Subdivision a constaté qu’en valeur absolue, il y a eu une certaine baisse. A ce titre, ses services ont enregistré quelque 2 tonnes de chanvre indien contre 4 tonnes saisies en 2019. Là où les saisies de faux médicaments sont évaluées à environ 44 millions de francs Cfa. Et rien que pour le mois de janvier 2021, renseigne toujours le Lieutenant-colonel, une saisie de 11kg de chanvre indien a été effectuée par ses éléments ainsi qu’une autre de faux médicaments d’une valeur estimée à plus de 12 millions de francs Cfa.

SourcePar Dioumacor NDONG - (Correspondant) - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


f t g m