Comme prévu par l’équipe provinciale, nous avons tenu du 30 avril au 04 mai 2021 la rencontre (session de formation) des jeunes professes et des professes perpétuelles (0-5 ans) à l’hôtel Maya situé à Diembering.. 

Empruntant la route bleue nous avons effectué un long voyage, dans la joie, la fatigue et la grande découverte. Des escales se sont alors imposées à Wandifa et à Oussouye où les sœurs nous ont bien accueilli au rythme de la danse.

Accueil à Oussouye

Il est 20h et nous voilà à l’hôtel Maya.

En groupe de jeunes professes nous avons eu une conférence, des carrefours et des entretiens que nous avons la joie de vous partager ce qui nous a  profondément marqué. La conférence animée par l’abbé Jean Baptiste Manga originaire de  Karounate dans le département d’Oussouye, ordonné prêtre en 2002 et actuel curé de Nema s’est voulue un partage sur la vie d’étudiant/e et la vie communautaire. En effet l’abbé Jean Baptiste a été prêtre étudiant et il est actuellement professeur au grand séminaire et à l’Université Assane Seck en anthropologie. Nous avons beaucoup aimé son enseignement profond et riche d’expériences. Il s’agissait de l’expérience partagée d’une sœur qui était aux études et de  lui-même sa propre expérience. Nous retenons cependant que la vie estudiantine est d’abord une mission reçue du Seigneur pour la congrégation et pour l’Eglise en générale.  Avec les études,  nous continuons d’être des missionnaires en Église. En tant qu’étudiantes, nous sommes confrontées à de nombreuses difficultés telles que celle liée à l’adaptation au nouveau milieu de vie (estudiantin) ; aussi la difficulté d’aménager le temps des études avec celui de la communauté, la prière et la pastorale. Toutefois il reste d’une importance capitale pour la sœur étudiante, soutenue par la présence et l’intérêt de la communauté, de vivre dans la prière, l’ouverture, la confiance, l’humilité car la mission d’études demande beaucoup de sacrifices. Elle se doit d’honorer ce choix porté sur elle en ayant un bon cœur, en étant vraie et surtout en mettant du sérieux dans ce qu’elle fait.

Nous avons eu la grande joie de compter parmi nous la sœur SophieThiombane que nous connaissons grande étudiante. Elle nous a fait un partage de ses expériences et nous conseille qu’il faut savoir assumer une manière d’être ; celle de vivre la triple présence. Présence en soi, présence en communauté et présence missionnante. Nous retenons d’elle cette phrase très parlante:« Ma sœur étudiante, passes par des stratégies alliant savoir-faire et savoir être pour rester cette consacrée fraternelle qui fait attention à la vie de la communauté et pour œuvrer au salut des âmes. »

En groupes de quatre ou cinq nous avons partagé nos joies / difficultés/ aspirations avant de les remonter au grand groupe sous forme de sketch, de danse ou de chant en présence des sœurs Marie Rose Dione et Madeleine Odile qui nous ont aussi entretenu sur quelques points de vigilance.

Nous avons terminé la causerie par le partage des résolutions que nous avons prises entre autres :

-Chercher toujours l’équilibre – savoir discerner –donner la première place au Christ – être positives dans la vie – être vraies en tout – avoir une présence réelle et effective en communauté – savoir dépasser les situations de la vie et faire la part des choses – être prudentes dans nos relations extracommunautaires – véhiculer la correction fraternelle entre jeunes professes – oser prendre des responsabilités – être fidèles à l’accompagnement – être plus patientes et attentives aux sœurs et à leurs besoins – lutter contre la peur et vivre les sacrifices – avoir confiance en Dieu et en soi – bannir l’égoïsme – cultiver le respect, la politesse, l’humilité, la discrétion, la fidélité…

Nous ne saurons terminer notre partage sans exprimer notre gratitude à l’endroit de toute la province qui nous a soutenus durant ce temps de formation.  Chères sœurs, nous avons reçu vos messages d’encouragement, de soutien et avons senti vos prières. Merci pour tout autre marque d’affection dont vous nous avez témoigné. Que le Seigneur maître de la formation,  vous fasse bénéficier à notre retour dans nos communautés des fruits de cette session pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

                                                    Amen!!!

En route vers le village d’Aline Sitoé Diatta

                                                                                 

                               

                                                              

Recommended Posts